Le projet partagé

Le projet partagé

A toute chose, malheur est bon !

Le problème rencontré par la Nouvelle Calédonie a obligé notre leader, Philippe Dupuis à se pencher très sérieusement sur le Pourquoi nous en sommes arrivé là.
En fait, le problème c’est NOUS ! Nous les conférenciers, nous les présentateurs.
En effet dans notre fougue à vouloir « sauver le monde » (et cette plateforme le peut) nous en oublions l’essentiel.
Comment présentons nous CFI ? Généralement sous la forme suivante (raccourcie) : « Tu fais un don de 200 euros, tu payes 25 euros de frais et après tu déposes ton projet, il sera financé ».
Vu comme cela, et c’est hélas souvent comme cela que nous présentons CFI, nous sommes, soit en pleine Science Fiction, soit en pleine Arnaque dans l’interprétation des gens.

Quelqu’un qui entend cela est obligé de crier à l’arnaque !

Et pourtant, cela est une vérité mais elle demande a être expliquée et c’est ce que je vais faire avec vous et vous verrez que ce qui semble être une arnaque et décriée par certains comme telle est une véritable réalité, conforme à tous les décrets Français, à toute la réglementation Américaine, Espagnole, Néerlandaise etc…
La vérité sur CFI est bien plus crue : »tu payes 25 euros de frais, tu déposes ton projet et tu fais un don de 20360 euros, et après, il sera financé ».
C’est une autre façon de présenter CFI, celle là elle est parfaitement vraie aussi, mais elle, elle va faire fuir tout le monde.

Alors CFI ça marche comment ?

Et bien comme n’importe quelle plateforme de Financement participatif.
– Quelqu’un me dit qu’il a déposé un projet sur cette plateforme et, comme sur n’importe quelle autre plateforme, je peux faire un don, ce don, appelé don libre, va aller à 100% au projet que j’ai envie d’aider…

Pas d’intérêt à choisir CFI ? Et bien si, car sur les autres plateformes, il n’y a pas les 25 euros de frais , mais c’est un pourcentage des dons reçus qui est prélevé au titre d’utilisation de la plateforme… (SPONSORISE.ME 8% par exemple…) alors que CFI c’est 100% de redistribué

OK, là je comprends déjà l’intérêt mais comment dépose t-on un projet ?

Alors c’est là où CFI est innovante :
1) Tu peux déposer un projet « libre » ! Pour ce faire, rien de bien compliqué, il suffit de payer 25 euros de frais pour l’utilisation de la plateforme (que l’on y reste 1 jour ou 10 ans), c’est un forfait de frais . Il te faudra alors, comme tout autre plateforme, parler à ta communauté de ton projet pour qu’elle puisse t’aider à le financer.
2) Tu peux déposer un projet « partagé »

C’est quoi un projet partagé ?

Et bien c’est cela la grande innovation de CFI. Alors prends le temps de lire et tu vas comprendre l’idée géniale.
D’abord pourquoi faire un projet « partagé » ?
Tout part d’un constat : Quand tu te promènes sur une plateforme de dons, tu vas donner à quels projets?
Quelqu’un qui veut une maison, une ferrari, un fauteuil roulant ?
Voilà, tu commences à comprendre… Le financement participatif de dons sans retour (sans compensation), ne fonctionne que s’il touche à notre sensibilité d’humain.
Nous donnerons probablement à quelqu’un qui a besoin d’un fauteuil roulant mais jamais à quelqu’un qui veut une maison.
Il y a dans notre esprit humain, une espèce de hiérarchie de la noblesse des projets . Le constat montre également que la moyenne des fonds collectés pour ces projets est de 3781 euros en 2015.

Je comprends mais comment augmenter cette moyenne ?

Et bien c’est simple, il faut que chacun fasse un don de 20360 euros à la communauté qui va se charger grâce à un algorithme ne laissant rien au hasard de répartir ces dons d’une manière équitable.
Vous êtes fous ? 20360 euros de dons ? Débile… Oui, en apparence parce que lis bien ceci :
Il n’y a pas de lien d’obligation entre le donneur et le receveur. Cette simple phrase doit déjà t’ouvrir les yeux !! Si, au lieu de garder ça, tu les redonnais à la communauté, afin que la redistribution se fasse de façon algorithmique, et ceci jusqu’à concurrence de 20360 euros ? ET bien CFI c’est cela. TU donnes les dons que tu reçois à la communauté jusqu’à concurrence de 20360 euros, cela te prendra de 5 mois à 24 mois, tout dépendra de toi (il te faudra juste parler de ton projet, de le montrer et de faire voir ce que tu reçois en dons, rien de plus) et une fois ce don de 20360 euros fait, tu n’auras plus à reverser quoique ce soit, et là, tu pourras te payer ta maison, même ta Ferrari…oui, oui, même tes rêves plus fous…

Alors comment déposer un projet partagé ?

  1. Tu paies les 25 euros de frais d’utilisation de la plateforme, comme avant.
  2. Tu fais un dons de 200 euros grâce au lien de cooptation que va te fournir la personne qui t’a parlé de cette plateforme
  3. Tu partages cette aventure avec tous les gens que tu rencontres, certains te feront un don libre, d’autres pas de dons et la majorité vont faire la même chose que toi si tu les emmènes juste à une conférence. Car dans une conférence, nous montrons tout…

Voilà ce qu’est CFI, un travail communautaire où l’on redonne les dons reçus et ensuite notre projet peut être financé.
Ce qui est « affolant », c’est que plus le temps passe, plus les dons reçus sont importants…
Ce n’est rien d’autre que cela CFI, 200 euros de dons, un partage total pendant un certain temps et ensuite une réalisation de nos rêves les plus chers.

Alors débile ou génial ? A toi de choisir. Pour moi, le choix est fait.

CFI c’est le travail de toute une communauté à notre service. Et l’on peut arrêter de redonner si on le veut, mais dans ce cas , au lieu d’une Ferrari ce sera un scooter … dans la vie, tout n’est que question de CHOIX.
Au fait, site de membres, formations, conférences–> Gratuit, c’est cadeaux, c’est aussi cela une communauté.
Ce matin, 1 Février 2017, Nombre total de projets approuvés : 40 641 !

Il y a une raison, si tu veux la connaitre, viens juste à une conférence, inscris-toi ici (et c’est gratuit)

–>

Auteur : Philippe Dupuis

Source : https://www.facebook.com/groups/cfi.france

Une réaction au sujet de « Le projet partagé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :