Jour 4- La création sans efforts

Jour 4- La création sans efforts

Jour 4- La création sans efforts

Normalement, quand nous voulons manifester un vœu le plus cher ou un désir dans nos vies, le premier instinct est d’agir de manière impulsive.

Bien sûr l’action est nécessaire, mais aujourd’hui nous allons apprendre à commencer avec une approche différente. Pour tirer parti de l’infini pouvoir créatif de la Nature, nous devons relâcher le désir dans le calme silencieux de notre Être.

Dans la méditation d’aujourd’hui, nous apprendrons à laisser aller notre intention, ensuite, elle se dépose dans le champ de pure potentialité où toutes les lois de la création sont prêtes à aider sa manifestation.

Ceci est la façon la plus efficace pour manifester nos désirs, et la manière la plus simple et la plus facile pour donner vie à vos rêves et à vos espérances. Cela ne veut aucunement dire que l’action et la persistance ne sont pas nécessaires. Elles le sont, mais elles aussi arrivent après avoir laissé reposer la semence de l’intention dans le silence de votre vrai Moi.
Ceci assure que vos actions et votre attention seront supportées et alignées avec l’intelligence de la Nature et non séparées d’elle.

 

“Vous ne pouvez pas épuiser la créativité. Plus vous l’utilisez, plus vous en avez.”- Maya Angelou

Aujourd’hui, je centre ma pensée sur :

Mes désirs se réalisent à partir de mon vrai Moi.

Le mantra en Sanskrit est :

Ananta Swa Bhava

Pour en savoir plus

QUESTION N. 1 : Revenez à une époque quand vous vouliez quelque chose à tout prix, vous continuiez à demander et à demander mais sans rien obtenir. À un certain point, vous avez laissé tomber ou vous avez tout oublié et peut après le désir s’est réalisé. Même si vous avez laissé aller le désir, il était encore dans l’arrière de votre mental. Au fur et à mesure que vous décrivez votre expérience, considérez combien relâcher votre désir a été fondamental dans sa manifestation

 

QUESTION N. 2 : Aujourd’hui, nous avons appris que laisser aller le désir est la clé pour une manifestation sans efforts. Ceci est parfois appelé le détachement du désir. Réfléchissez à une occasion où vous avez “essayé” de vous détacher sans succès face à quelque chose que vous vouliez. Maintenant, identifiez une autre situation dans laquelle vous vouliez quelque chose mais cela ne se produisait pas et vous avez commencé à vous sentir frustré, mais vous avez été capable de relâcher l’attachement et la frustration avec facilité. Pendant que vous écrivez dans votre journal, comparez ce genre de détachement frustré avec le naturel et facile état de détachement que vous avez éprouvé dans les exemples cités ci-haut. Quelle a été la différence quand vous avez arrêté de rester accrocher à votre désir ?

 

QUESTION N. 3 : Avez-vous eu une expérience de méditation de silence intérieur ? Décrivez ce que vous avez ressenti. Dans ce moment-là, quand votre conscience arrête de penser et de se focaliser sur vos pensées, et se déplace vers le silence et la tranquillité, vous relâchez automatiquement tout désire quel qu’il soit – ceci est le vrai détachement. Écrivez à propos de la même expérience, mais en termes de laisser aller ce que vous étiez en train de penser. Voilà comment vous relâchez le désir.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :